Samedi 19 septembre 2020

Dimanche 20 septembre 2020


Lundi 21 septembre 2020

Mardi 22 septembre 2020

Mercredi 23 septembre 2020

Jeudi 24 septembre 2020

Vendredi 25 septembre 2020

Samedi 26 septembre 2020

Dimanche 27 septembre 2020

Lundi 28 septembre 2020

Mardi 29 septembre 2020

Mercredi 30 septembre 2020

Jeudi 1er octobre 2020

Vendredi 2 octobre 2020

  TOULOUSE-ALICANTE MUCHAMIEL

ALICANTE-MALAGA EL AXARQUIA

MALAGA-CASA TIT MELLIL

CASA-AGADIR

AGADIR-TARFAYA

TARFAYA-LAAYOUNE-DAKHLA

DAKHLA-NOUADHIBOU-SAINT LOUIS

SAINT LOUIS

SAINT LOUIS-NOUADHIBOU-DAKHLA

DAKHLA-LAAYOUNE-TAN TAN

TAN TAN-OUARZAZATE-ERRACHIDIA

ERRACHIDIA-TETOUAN

TETOUAN-REQUENA

REQUENA-TOULOUSE
             
 
           
             
 
CONDITIONS D’ENGAGEMENT AU RALLYE 2020
     
 
Cotisation à l’Association
AIR AVENTURES
115 € par personne
 
 
Inscription au Rallye
1800 € par avion pouvant être versés sous forme de don donnant lieu à une réduction d’impôt.
   
 
Frais de participation
2400 € par personne comprenant :
 
 
La prise en charge des participants en pension complète pendant toute la durée du Rallye, de la veille au soir précédant le départ au dernier jour du Rallye après le petit déjeuner, ainsi que l’ensemble des transferts et des éventuelles excursions et animations sur le parcours, au départ et à l’arrivée.
     
 
La documentation pour la partie du Rallye hors frontière du territoire Français.
     
  La couverture météo pendant toute la durée du Rallye par un spécialiste «routeur».
     
  L’assurance «rapatriement» pour tous les concurrents.
     
 
La prise en charge des taxes aéroportuaires et du handling.
     
 
La présence pendant toute la durée du Rallye d’une équipe d’organisation avec un Directeur du Rallye, un Directeur des vols, un médecin, un mécanicien, un chargé de communication , un webmaster et un responsable « logistique ».
   
 
L’encadrement du Rallye par 2 ou 3 avions d’organisation afin d’assurer une sécurité maximale aux participants.
   
 
L’organisation des épreuves sportives et des évocations historiques dédiées à des personnages ayant joué un rôle dans l’histoire de la Ligne.
     
 
Un site internet mis à la disposition des concurrents et de leurs sponsors éventuels.
     
 
Un « kit » de voyage avec lampe frontale, sac à dos, gilet fluo, T-shirt, casquette etc.
 
 
Supplément
pour chambre individuelle
 
700 €
 
Une somme de 1800 € est demandée pour confirmer l’inscription de l’équipage ainsi que la cotisation à Air Aventures d’un montant de 115€ par participant.
Le reste doit être réglé en 2 fois : 40% le 1er mai, le solde le 1er août.
     
     
 
           
             
 

En 1983, le journaliste présentateur du journal télévisé de FR3 André Sabas, né au Maroc et passionné d'aviation, eut l'idée d'organiser un rallye aérien entre Toulouse et Saint Louis du Sénégal, sur les traces des pionniers de l'Aéropostale.

Avec l'aide de quelques amis spécialistes d'aviation légère, il mena à bien son projet et les étapes de la première édition furent celles de la Ligne: Alicante, Tanger, Casa, Agadir, Laayoune, Villa Cisneros (Dakhla), Port Etienne (Nouadhibou), Nouakchott et Saint Louis.

Par la suite, il organisa deux rallyes annuels, le Saint Louis au mois d'octobre et le Rallye des Canaries au mois de mai.

Des centaines de pilotes de plusieurs nationalités participèrent à ces Rallyes qui eurent d'emblée beaucoup de succès.

A cette époque, les épreuves du Rallye s'arrêtaient à Saint Louis et l'organisation assurait le retour des concurrents jusqu'à Agadir.

André Sabas mena avec talent son Rallye pendant 13 ans, jusqu'en 1996.

Avant de se retirer, il avait souhaité s'assurer que le Rallye serait repris par une équipe dirigée par Eugène Bellet, lui-même plusieurs fois concurrent et gagnant de l'épreuve.

De 1996 à 2010, c'est donc Eugène Bellet qui prit la présidence de l'Association. Il dirigea en tant que directeur 13 Rallyes, confiant la direction des éditions 2009 et 2010 à Jean Jacques Galy, qui avait lui-même participé à une vingtaine de Rallyes.

A partir de 1996, l’encadrement du Rallye et les épreuves furent étendus à la totalité du parcours, du départ à l’arrivée à Toulouse.

En 2010, Eugène Bellet, qui avait parallèlement mené à bien la construction d'une réplique de Breguet 14, cheval de bataille des débuts de la Ligne, eut la satisfaction de piloter cet avion de Toulouse à Tarfaya-Cap Juby.

Estimant, à juste titre, avoir accompli sa tâche avec compétence pendant assez longtemps, il décida de laisser sa place à l'issue de l'édition 2010.

Désormais, le Rallye s’ appuie sur une équipe bien rodée avec Daniel Vacher, directeur des vols, Pierre Filloux, trésorier, Catherine Dartois, responsable logistique, Hans Heu mécaniciens, Gérard Desimone, commissaire, Antoine Galy, médecin, un responsable communication et Eugène Gonthier qui dirige le site Internet.

Le Rallye Toulouse Saint Louis allie un magnifique voyage aérien sur les traces des pionniers de l’aviation, une évocation historique et une compétition intéressante et ludique à l’origine d’une émulation motivante.
L’authentique Rallye Toulouse Saint Louis existe donc depuis 1983 et apporte une expérience de plus de 30 ans sur ce parcours. L’encadrement du Rallye par un Directeur des vols, un mécanicien agréé et le concours d’un ingénieur prévisionniste météo assure une sécurité maximale pour cette aventure aérienne.
Pendant le Rallye, un avion « ouvreur » et un avion « balai » permettent d’anticiper les problèmes, notamment météorologiques qui peuvent se présenter.

Un site internet (www.rtsl.fr) est à la disposition des concurrents pour que le Rallye puisse être suivi quotidiennement.

En 2010, l'association Air Aventures a eu la tristesse de perdre son créateur, André Sabas qui était âgé de 80 ans.

             
 
           
             
 
Pendant la première guerre mondiale, l'industriel toulousain Pierre Georges Latécoère fut amené à s'intéresser à l'aviation car il reçut une commande de 1000 avions Salmson. Bien qu'il fut spécialisé dans la fabrication des wagons de chemin de fer, il accepta sans hésiter et mena à bien cette tâche après avoir recruté, entre autres, l'ingénieur Emile Dewoitine qui fera parler de lui plus tard.

A la fin du conflit, Latécoère, centralien visionnaire, conçut l'idée d'utiliser de façon pacifique les avions militaires devenus disponibles en établissant une Ligne aérienne (le terme était nouveau) de transport de courrier de Toulouse, siège de son activité industrielle, à Santiago du Chili, à 13000 km de là, en passant par la côte orientale de l'Espagne, la côte occidentale de l'Afrique, l'océan Atlantique, la côte orientale de l'Amérique du sud jusqu'à Buenos Aires puis en traversant d'est en ouest le continent américain et en franchissant enfin la Cordillère des Andes.

L'ambition du projet était hors de proportion avec les moyens matériels de l'époque mais il ne manquait pas d'audace et prononça cette phrase devenue célèbre:" J'ai refait tous les calculs, les spécialistes sont d'accord; notre projet est irréalisable. Il ne nous reste qu'une chose à faire, le réaliser."

Après avoir obtenu une aide de l'état, il recruta plusieurs "as" de la grande guerre, notamment Didier Daurat, et s’assura de l'aide de son ami Beppo de Massimi pour mettre en oeuvre son projet.

Dès le 25 décembre 1918, pour marquer les esprits, il se rendit de Toulouse à Barcelone à bord d'un Salmson piloté par Cornemont. Ce n'était qu'un début mais il prouvait ainsi que l'avion convenait pour concrétiser son idée.

Plusieurs vols d'exploration entre Toulouse, Rabat et Casablanca furent réalisés et il fallut obtenir de l'Espagne l'autorisation de survoler son territoire ; le 1er septembre 1919, la Ligne Toulouse-Rabat était inaugurée par Didier Daurat.

Ce n'était que la première étape. En dépit des difficultés de tous ordres, Latécoère fit prospecter le tronçon désertique entre Agadir et Saint Louis du Sénégal par une équipe menée par le Capitaine Roig et, dès 1925, la Ligne fonctionnait de Toulouse à Dakar.

Un peu plus tard, le Capitaine Roig reprenait du service pour défricher, avec l'aide du pilote Vachet, le tronçon américain, entre Natal et Buenos Aires.

Le survol de l'Atlantique n'étant pas encore réalisable par voie aérienne par manque d'autonomie des avions, le transport du courrier entre Dakar et Natal se faisait par bateau.

Puis l'avion était de nouveau utilisé en Amérique du sud en survolant les côtes brésiliennes, d'Uruguay et d'Argentine.

Enfin, le dernier obstacle, mais non le moindre, se dressait entre Mendoza et Santiago du Chili: il s'agissait de la redoutable Cordillère des Andes qu'il fallut traverser en utilisant les courants ascendants car le plafond opérationnel des avions était inférieur à l'altitude des cols à franchir.

Grâce au courage et à l'opiniâtreté des dirigeants, des pilotes, des mécaniciens, des compagnons, l'oeuvre imaginée à l'issue de la Grande Guerre de 14-18 par P G Latécoère put enfin s'accomplir entièrement par voie aérienne de Toulouse à Santiago du Chili 12 ans plus tard, en mai 1930 lorsque Mermoz, Dabry et Gimié effectuèrent la 1ère traversée commerciale de l'Atlantique sud à bord de l'hydravion Laté 28 Comte de la Vaux.

Cette immense aventure du 20ème siècle donna la possibilité à des hommes d'exception de réaliser d'innombrables exploits. C'est grâce à l'un d'entre eux, Antoine de Saint Exupéry, que cette histoire fut portée à la connaissance du public à travers ses célèbres écrits: Courrier Sud, Vol de nuit, Terre des Hommes.

Ainsi les noms de Mermoz, Guillaumet, Reine, Lécrivain furent sortis de l'anonymat pour raconter cette fabuleuse histoire.

Malheureusement, comme on peut s'en douter, cela ne se fit pas sans drames et 120 personnes perdirent la vie sur cette Ligne entre 1918 et 1933.

Dès 1927, rencontrant des difficultés de tous ordres, Latécoère avait cédé la Ligne à un industriel Français vivant en Amérique du Sud, Marcel Bouilloux-Laffont qui lui donna alors le nom resté dans les mémoires: l'Aéropostale.

Hélas, des problèmes financiers insurmontables vinrent à bout de cette magnifique entreprise et l'Aéropostale fut intégrée à la compagnie nationale Air France en 1934.
             
 
 
 
   
  REJOIGNEZ-NOUS SUR  
 
   
 
     
   
     
   
     
  INFORMATION LÉGALE
LE CALENDRIER ET LES ÉTAPES NE SONT PAS CONTRACTUELS. JUSQU'À LA DATE DU DÉPART. ILS SONT SUSCEPTIBLES DE MODIFICATIONS EN FONCTION DES CONTRAINTES ÉVENTUELLES, TECHNIQUES, ADMINISTRATIVES OU AUTRES.