french french
Rejoignez-nous sur Facebook Accéder à Youtube PDF
 
     
   
 
 
 
Rejoignez-nous sur Facebook Accéder à Youtube PDF

 

 
Sous le Haut Patronnage de
Sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc
 
   
 
 
       
   
     
       
  VENDREDI 4 OCTOBRE 2019 - REQUENA - TOULOUSE
 
   
 
  10:48 - Céline LAJOUX
  F-GGZN a décollé, F-BVUC met en route.
Très belle météo sur l'Espagne. Trajet prévu par la côte
   
  10:54 - Thierry SENTOUS
  F-GGZN estime arrivée à Toulouse à 13:30
   
  13:02 - Thierry SENTOUS
  Fortes turbulences sur les Corbières. Plafond 1500ft, averses, la tramontane nous accueille...
   
  15:23 - Thierry SENTOUS
  Tous les avions sont en France :
4 à Castelnaudary, 13 à Carcassonne, 3 à Lézignan et 1 à Pamiers. Cause météo nous attendons une éclaircie pour rejoindre Toulouse.
   
  17:43 - Céline LAJOUX
  Les 3 avions qui étaient bloqués à Lézignan, viennent de décoller.
   
 
 
     
En vol... temps pas terrible   ... qui s'améliore nettement après Castelnaudary
   
   
 
   
 
  JEUDI 3 OCTOBRE 2019 - TETOUAN - REQUENA
 
   
 
  10:19 - TETOUAN
  F-BNIA en panne à Tit Mellil. Donc 3 avions, dont Zoulou Novembre et Lima Tango.
Tous les autres avions sont arrivés hier à Tétouan. Objectif : Nous retrouver tous à Requena. L'escale de Malaga a été annulée pour des raisons administratives. Traqueur en fonction sur Zoulou Novembre...
   
  10:40 - TETOUAN
  Mise en route du Zoulou Novembre... Objectif : Tan Tan, pour préparer les arrivées de India Novembre et Lima Tango.
Coupons moteur... toujours problème de charge !!
   
  12:26 - En vol
  Les 3 derniers avions on quitté Tit Mellil pour Tetouan à 10:35 (heure locale).
   
  13:00 - Webmaster
  F-BNIA, F-BSLT et F-GGZN en approche de Tetouan. Les autres survolent l'Espagne
   
  14:15 - Webmaster
  F-BVUC s'est posé à Requena, F-GYPR en approche de Requena.
   
  19:35 - Webmaster
  Tous les avions sont à Requena.
       
       
       
  MERCREDI 2 OCTOBRE 2019 - TAN TAN - CASABLANCA/TIT MELLIL - TETOUAN
       
 
 
   
 

Etape 11 : Dakhla – Tan Tan

La brume humide venue de la mer, poussée par le vent de nord recouvre intégralement la péninsule de Dakhla. Le jours vient de se lever, la lumière est grise le ciel bas comme un matin de novembre. Même les plus confiants commencent à douter. Pourrons nous enfin quitter L’ancienne escale de Villa Cisneros aujourd’hui ? Les prévisions pour la journée sont incertaines et notre routeur Météo France n’est guerre optimiste. Seule option, se tenir prêt à mettre en route à la première amélioration de la visibilité. Les pleins sons fait, les vols sont préparés, les ordres de départ sont arrêtés, la répartition des deux groupes d’avions est faite… les yeux sont tournés vers le ciel… Il reste désespérément gris…

10H00 une petite trouée de bleu apparaît au dessus de la piste, le soleil ne tarde pas à échauffer le sol et tout le monde espère que dans la bataille entre les brumes marines et l’astre solaire c’est le second qui l’emportera. Il faudra encore attendre une heure pour que les contrôleurs militaires de Dakhla donnent le OK. Pas une minute à perdre car l’éclaircie peut être de courte durée. Aussitôt les équipages se précipitent. Mise en route, roulage, alignement et décollages s’enchainent à bon rythme avec la complicité des contrôleurs qui ont bien compris l’urgence. En une heure tous les appareils ont quitté le sol, les plus rapides visent directement Tantan les autres Laayoune ou ils refueleront rapidement. En arrivant à destination nous apprendrons que l’éclaircie n’a duré que peut de temps et que la piste s’est de nouveau couverte de brume sitôt notre départ.

En rejoignant Tantan le Rallye s’est échappé des brumes marines qui le piégeaient depuis deux jours. La nuit passée dans le Ksar de Tafnidilt fut la bienvenue. Cet hôtel construit face au fort du même nom est un lieu exceptionnel qui domine le désert. Tous les participants du Rallye aiment à s’y retrouver autour d’un verre de thé et des anecdotes sur l’histoire de pionniers que nous a préparé Jean Claude Nivet.

   
  13:47 Tan Tan - Message de Jean Claude NIVET
 
Bonjour à tous,
Soirée hier au Ksar très appréciée.
Réveil très tôt pour rejoindre Tétouan ce soir. Certains équipages ont effectué 2 stops pour refuelling à Essaouira et Tit Mellil. Nous serons à Tit Melling dans moins de 50 minutes.
   
  18:26 Tétouan - Message de Thierry SENTOUS
  F-BNIA et F-BSLT en panne de démarreur à Tit Mellil. F-BSLT doit aussi faire réparer son cône d'hélice.
Le F-GGZN reste sur place pour recharger la batterie, défaillance du régulateur.
Tous les autres avions sont arrivés sans encombre à Tétouan.
   
  Album photos
   
 
   
       
       
 
  MARDI 1er OCTOBRE 2019 - DAKHLA - LAAYOUNE - TAN TAN    
       
 
  15:49 - A 20 mn de Tan Tan
       
       
 
 
   
 

Etape 9 : Dakhla – Dakhla

La 9e étape qui devait conduire le Rallye de Dakhla à Tan-Tan a été annulée pour cause de mauvaise météo. Les avions sont resté cloués au sol toute la journée de lundi sous des brumes marines denses qui ne se sont jamais vraiment dissipé. Les minimas de visibilité n’ont donc jamais été atteints même si un mince espoir a subsisté jusqu'à 16h locales.

Dans ces conditions le contrôle aérien militaire du terrain n’a jamais donné le feu vert pour les décollages et l’organisation a du faire contre mauvaise fortune bon cœur en rebroussant chemin jusqu'à l’hôtel. Une conférence sur l’histoire des lignes et de l’Aéropostale a été donnée par Jean Claude Nivet suivit d’un diner et de la projection d’un film sur le raid du Breguet XIV Toulouse Cap Juby en 2010.

Malgré ce contretemps l’ensemble des participant conserve sa bonne humeur, le moral est également très bon. Toutes les options pour la poursuite du Rallye ont été envisagées par l’équipe d’organisation. Sauf nouveau contretemps le Rallye prévoit toujours une arrivée vendredi soir à Toulouse mais devra pour cela rattraper la journée perdue en sautant une étape sur l’Espagne.

   
  10:54 Avions toujours bloqués par la météo à Dakhla
   
 
Bonjour à tous,
Toujours bloqués à Dakhla par la météo très nuageuse. Diverses options sont à l'étude. Bon moral et bonne ambiance générale. Les participants comprennent bien la situation.
   
   
  Album photos
   
 
   
 
  LUNDI 30 SEPTEMBRE 2019 - DAKHLA    
       
 
  17:00 Vol annulé. Retour à l'hôtel
   
   
  Album photos
   
 
  Les équipages attendent le feu vert pour décoller de Dakhla.
Les conditions météo ne sont pas bonnes et nous attendons l'autorisation de décollage
   
   
 
  DIMANCHE 29 SEPTEMBRE 2019 - SAINT-LOUIS - NOUADHIBOU - DAKHLA    
       
 
  Derniers messages
   
  13:51
Tous les avions sont sur le chemin du retour. Prochaîne escale : DAKHLA
   
  Vidéo du jour
   
 
  Reportage ©NdarInfo

  SAMEDI 28 SEPTEMBRE 2019 - SAINT-LOUIS    
       
 
  Résultats des Epreuves - CLASSEMENT GÉNÉRAL
   
 
CLASSEMENT
NOM EQUIPAGE
AVION
01
06 - LES AILES JOVINIENNES
DR40/160 - F-GYPR
02
11 - GAZAGNES
DR400 - F-GYLC
03
19 - TEAM VIOLET
TB21 - F-GKRN
04
17- CHAPPUIS
C177 - F-BVIK
05
08 - LES JEUNES AILES
C172N - F-GCJK
06
05 - RIVIERE
DR400/160 F-GMLO
07
02 - EESTI
SR22 - ES-FSR
08
10 - AUTOUR DU MONDE
DR40 - F-BHUE
09
07 - LES SIRLIS DU DÉSERT
DR400 - F-GSBC
10
18 - LES AILES D'AUVERGNE
DA40 - F-HAGS
11
12 - OCYTOCRRUS
SR20 - F-HGCA
12
04 - ALBERT MOREAU
D40 D - F-HRLE
13
03 - AC DU PERREUX
M20 - F-BNIA
14
21 - VITALAIR
PA23 - F-BVUC
15
14 - TEAM SARLAT
C172 - F-HSLT
16
01 - ANGERS TEAM
C172 - F-HAAM
17
20 - PERE & FILS
VAN'S RV7 - F-PETA
18
15 - THE SPIRITS OF BRAVOS
DR40 - F-GBIT
19
16 - CALVADOS HORS D'AGE
C206 - N1155P
20
09 - SERVAT
TB21 - F-GKRN
   
 
  Album photos
   
 
  Saint Louis du Sénégal
Hôtel de la Poste : Olivier d'Agay inaugure le chambre de Saint Exupéry
Baptème de l'air des enfants de Saint-Louis
   
 
  VENDREDI 27 SEPTEMBRE 2019 - NOUADHIBOU - SAINT-LOUIS    
       
 
       
 
 

6èmé étape Villa Cisneros Dakhla / Port Etienne Nouadhibou

180 nautiques pour relier les deux Escales qui autrefois était le tronçon le plus isolé de la Ligne. Ouvert en juin en 1925 par Emile l’Ecrivain, Georges Drouin et Jean Lavidalie à bord de deux Bréguets XIV volant de conserve jusqu'à Dakar cette liaison relie enfin l’Europe à l’Afrique occidentale Française. Malgré les déboires des premiers jours, 5 Breguets 14 en panne dans le désert aux abords de la baie de St Jean et près du cap Timiris, l’exploitation se poursuit. Les biplans étaient dépannés dans des conditions périlleuses par des mécaniciens déposés près des avions qui établissaient un campement de fortune où des vivres leurs étaient largué régulièrement. Un moteur intransportable par bateau fut ainsi entièrement démonté et acheminé en pièces détachées par la voie des airs, pour y être remonté. Cet exploit toujours dans les mémoires fut réalisé par : Pierre Deley, et Robert Collet et les mécanos Albert Devillard, Jean Henriot, Dupas, et Sirven.

Les avions du Rallye n’ont fort heureusement pas eu à subir de telles mésaventures en survolant ces contrées toujours hostiles. Comme les jours précédents les équipages ont bénéficié de vents favorables en basses couches réduisant le temps de vol entre les deux escales. Nombreux sont ceux qui en ont profité pour se filmer mutuellement dans ce décor somptueux écrasé par une lumière aveuglante et échanger les images à l’arrivée.
A Nouadhibou la pompe a essence du terrain étant HS le ravitaillement en carburant c’est fait à l’ancienne en roulant les futs d’essence jusqu’aux avions pour les remplir avec les pompes à bras que par sécurité le Rallye emporte toujours sur le périple.

Dans l’ancienne capitale de la Mauritanie les équipages ont pu visiter un des premiers édifices de port Etienne construit en 1912 que des habitants de la ville nous présentent comme « la maison des pilotes » L’hypothèse reste à vérifier. Puis le repas du soir fut pris au centre de pêche sportive, sur la baie du Lévrier avec du poisson magnifique de la pêche du jour.

Demain direction St Louis pour la dernière étape aller du Rallye.

   
  Album photos
 

   
       
  JEUDI 26 SEPTEMBRE 2019 - DAKHLA-NOUADHIBOU    
       
 
   
  18:05 - Message de Thierry Sentous : Tous les avions sont à Nouadhibou
   
   
   
 

320 Nautiques entièrement sur le désert et les dunes. Le Rallye Toulouse St Louis du Sénégal a bouclé avec une météo parfaite et soutenu par des vents favorables une des étapes les plus spectaculaire de cette route. Le trajet côtier a permis de longer des falaises spectaculaires où de colossales formations géologiques semblent s’effondrer dans l’océan. Les chaos de roches gigantesques succèdent aux dunes immenses et au plages infinie ou ça et là quelques épaves finissent de mourir, rongées par la houle.

La longue caravane volante s’enfonce ainsi dans cette fournaise inhospitalière, sans terrain de déroutement et vise la dernière étape Marocaine avant la Mauritanie. Villa Cisneros était comme Juby une aéroplace très isolée de la Ligne. L’équipe Française vivait là, adossée au fort Espagnol (détruit en 2003) parfois seulement constituée d’un seul mécanicien et de ces manœuvres locaux. Marchal, cité par Joseph Kessel dans son roman « vent de sable » en 1929 fut l’un de ces emblématiques mécanos du désert. Capables de faire beaucoup avec peu ils tenaient la ligne à bout de bras, fidèles soutiens des pilotes qui s’engageaient sur plus de 600 kms sans aucun échappatoires en cas de pane.

Fort heureusement la fiabilité de nos moteurs permet aujourd’hui de franchir ces contrées avec beaucoup plus de sérénité.

Le Rallye qui est aussi une compétions amicale permet aux participants de mesurer leur connaissance aéronautique, historique ou géographique. Un de ces QCM a été distribué aujourd’hui ainsi qu’une épreuve surprise.

La ville de Dakhla autrefois très modeste garnison à l’entrée de la baie du Rio de Oro est devenu sous l’impulsion Marocaine une ville importante et sans beaucoup de charme. La péninsule est jour et nuit balayée par des vents alizés plutôt frais qui font de la baie paradis des kite surfer.

Avant de regagner l’hôtel, la fastidieuse opération de ravitaillement en carburant s’est faite comme autrefois avec des futs d’essence de 200 litres et à la pompe à bras.

Aujourd'hui le Rallye rejoindra Nouadhibou anciennement Port Etienne en Mauritanie.

   
  Album photos
   
 
  Les avions ont décollé de Dakhla - Rendez-vous à Nouadhibou
 
 
MERCREDI 25 SEPTEMBRE 2019 - TARFAYA/CAP JUBY - LAAYOUNE - DAKHLA
 
  Épreuve du jour
  La Galynette : 2 flèches + angle - distance entre le centre des 2 flèches et l'axe entre ces 2 points
   
 
CLASSEMENT
NOM EQUIPAGE
AVION
01
11 - GAZAGNES
DR400 - F-GYLC
02
08 - LES JEUNES AILES
C172N - F-GCJK
03
06 - LES AILES JOVINIENNES
DR40/160 - F-GYPR
04
19 - TEAM VIOLET
DR400 - F-GYLC
05
17- CHAPPUIS
C177 - F-BVIK
06
05 - RIVIERE
DR400/160 F-GMLO
07
02 - EESTI
SR22 - ES-FSR
08
10 - AUTOUR DU MONDE
DR40 - F-BHUE
09
18 - LES AILES D'AUVERGNE
DA40 - F-HAGS
10
07 - LES SIRLIS DU DÉSERT
DR400 - F-GSBC
11
12 - OCYTOCRRUS
SR20 - F-HGCA
12
21 - VITALAIR
PA23 - F-BVUC
13
04 - ALBERT MOREAU
D40 D - F-HRLE
14
03 - AC DU PERREUX
M20 - F-BNIA
15
14 - TEAM SARLAT
C172 - F-HSLT
16
01 - ANGERS TEAM
C172 - F-HAAM
17
20 - PERE & FILS
VAN'S RV7 - F-PETA
18
15 - THE SPIRITS OF BRAVOS
DR40 - F-GBIT
19
16 - CALVADOS HORS D'AGE
C206 - N1155P
20
09 - SERVAT
TB21 - F-GKRN
   
   
   
 
24 septembre 2019  
   
 
320 NM pour rejoindre l’escale mythique de Cap Juby on été couvert aujourd’hui.

Le départ d’Agadir à été retardé jusqu’à midi à cause d’entrées maritimes persistantes mais une fois le soleil de retour, les 27 avions se sont sont élancé vers le grand Sud avec impatience.

Pour les participants du Rallye Aérien Toulouse St Louis du Sénégal se poser à Juby c’est souvent un vieux rêve qui se concrétise. Les appareils ont d’abord rejoint en survolant les montagnes de Sidi Ifni et Goulimine le terrain de Tan Tan ou un épreuve de visualisation de flèches posées au sol était organisée. Les pilotes doivent en un seul passage déterminer l’angle, et la distance entre deux flèches de tissu blanc.

Puis les avions prennent la direction de la mer pour suivre la côte à basse altitude jusqu’a Juby. Les paysages inchangés depuis les années 20 défilent sous leurs ailes et transportent les équipages dans l’espace et le temps. Chacun peut ressentir cette sensation unique de s’enfoncer dans une autre époque surtout en apercevant la piste de terre et de sable de 750m à l’endroit exact de l’aeroplace. C’est Forcément un moment d’émotion lorsqu’après une «vent arrière» sur la plage et un dernier virage à gauche vous évitez les deux antennes pour prendre l’axe final et voyez là.....juste en face de vous .....le terrain mythique. Puis les roues touchent le sol irrégulier dans un beau nuage de poussière que conclut un freinage assez ferme. Sans descendre de l’avion les pilotes déjà au sol vous font pivoter à 90 degrés puis repoussent la machine en arrière sur le bas côté de la piste pour laisser le passage aux suivants.

Le bivouac dressé a côté dès avions annonce une soirée inoubliable au milieu du désert.

Olivier d’Agay, président de la fondation St Exupery et directeur de la succession du même nom, a rejoint le Rallye et les 65 participants ont eu la chance incroyable d’assister à une présentation et une évocation du séjour de St Ex ici même en 1927 et 28 par son petit neveu. C’est Simplement assis au sol, sur des cousins du bivouac entourant Olivier d’Agay au milieu du campement, que tous ont vécu se moment fort du Rallye et revécu la rencontre avec le petit Prince.

S’en est suivi le repas traditionnel sous la grande tente en présence du Gouverneur et du Maire, puis une veillée autour du feu de camp et du thé à la menthe.
   
  Album photos
 

MARDI 24 SEPTEMBRE 2019 - AGADIR-TARFAYA/CAP JUBY
 
  Reportage FR3
 
 
  Toulouse Métropole
  Liaison en direct avec les pilotes du rallye aérien Toulouse – Saint-Louis
Le mardi 24 septembre à 18h à L’Envol des Pionniers
   
 
 
  Aeromorning
  Cap au sud, vers les terres ocres d’Agadir
 
  La Dépêche du Midi
   
 
 
  Album photos
 
   

       
  LUNDI 23 SEPTEMBRE 2019 - RABAT-AGADIR    
       
 
  Résultats des Epreuves - CLASSEMENT GÉNÉRAL - QCM et FLÈCHE + ANGLE
 
CLASSEMENT
NOM EQUIPAGE
AVION
01
07- LES SIRLIS DU DESERT
DR400 - F-GSBC
02
05 - RIVIERE
DR400/160 F-GMLO
03
11 - GAZAGNES
SR20 - F-HPPM
04
19 - TEAM VIOLET
DR400 - F-GYLC
05
08 - LES JEUNES AILES
C172N - F-GCJK
06
17 - CHAPPUIS
C177 - F-BVIK
07
21 - VITALAIR
PA23 - F-BVUC
08
10 - AUTOUR DU MONDE
DR40 - F-BHUE
09
01 - ANGERS TEAM
C172 - F-HAAM
10
06 - LES AILES JOVINIENNES
DR40/160 - F-GYPR
11
14 - TEAM SARLAT
C172 - F-HSLT
12
02 - EESTI
SR22 - ES-FSR
12 EX AEQUO
18 - LES AILES D'AUVERGNE
DA40 - F-HAGS
14
15 - THE SPIRIT OF BRAVOS
DR40 - F-GBIT
15
20 - PERE & FILS
VAN'S RV7 - F-PETA
16
12 - OCYTOCIRRUS
SR20 - F-HGCA
17
16 - CALVADOS HORSD'AGE
C206 - N1155P
18
03 - AEROCLUB DU PERREUX
M20 - F-BNIA
19
04 - ALBERT MOREAU
D40 D - F-HRLE
20
09 - SERVAT
TB21 - F-GKRN
 
 
 
   
 
Troisieme étape Rabat/ Agadir

320 nautiques entre Rabat et Agadir. La distance un peu plus courte que les deux premieres étapes à permis aux équipge de profiter de la fin d'après midi à l'escale ou une soirée exeptionelle etait organisée par l'aéroclub d'Agadir. Le vol des 24 avions dont un équipage Marocain qui a rejoint le Rallye s'est déroulé dans un excellente ambiance et avec une météo parfaite tout au long du trajet.Le vent favorable jusqu'a Essaouira a poussé les avions vers le sud dans des paysages de plus en plus sauvages et des visibilité infinies. Seuls quelques bancs de stratus aux abords d'Agadir venaient recouvrir l'océan et le litoral jusqu'a la destination finale mais le terrain situé un dans l'interieur de terres était parfaitement dégagé. Déja sur le tronçon Casa/Dakar les nuages bas venu de l'Océan causaient de graves soucis aux pilotes. Ainsi en 1931, un Laté 26-2 équipé de radio, destiné à la ligne Casablanca-Dakar était piloté par Léon Antoine. L’appareil, absolument neuf, sortait de l’usine Latécoère de Montaudran. Il avait quitté Toulouse au petit matin par très beau temps. Daurat, par raison d’économie et s’agissant d’un convoyage, n’avait pas jugé nécessaire de lui adjoindre un opérateur radionavigant. Il connaissait bien Antoine, un excellent pilote qui avait fait ses preuves et connaissait les moindres détails du parcours. Tout se passa bien jusqu’à Tanger, où son passage avait été signalé. A Casablanca, le chef d’escale Pierre Julien scrutait l’horizon car l’appareil aurait déjà dû se poser depuis longtemps.

Ce fut bientôt l’inquiétude, puis le téléphone sonna....
- Monsieur Julien, c’est pour vous !

Près de lui, les personels attendaient le verdict:
- Est-ce qu’il a des chaussettes rouges ? Nous envoyons une ambulance. Nous arrivons.

Et, Julien s’adressant à eux:
- Antoine s’est écrasé à S’Kirat, c’est la gendarmerie qui vient de me prévenir. Des fermiers l’ont recueilli, il y a une brume épaisse sur toute la région, il est vivant !

Ainsi sans prévisons et avec de simples observations transmises en morse daéroplaces en aéroplaces les pilotes s'élançaient la plupart du temps dans l'inconnu armés de leur seul courage de leur expérience et de leur volontée à toute épreuve.

L'Aéroclub d'Agadir et le Wahli de la province de Sousse/Massa ont réservé un acceuil particulièrement chaleureux au Rallye à l'occasion d'une soirée de remise de prix et d'échanges de cadeaux suivit d'un grand diner réunissant plus de 160 invités. Chefs d'entreprises, militaires, autorités de la ville et de l'aviation civile de la province ont fait connaissance avec les participants du Rallye.

Mardi Olivier d'Agay Petit neveu d'Antoine de St Exupéry et président de la fondation St Exupéry rejoindra le Rallye pour s'envoler vers sur l'une des étapes mythiques de la Ligne entre entre Agadir et Cap Juby. Les choses sérieuses commence avec l'arrivée dans le Sahara.

DIMANCHE 22 SEPTEMBRE 2019 - ALICANTE-TETOUAN-RABAT

   
SAMEDI 21 SEPTEMBRE 2019 - TOULOUSE-ALICANTE
   
 
  Toulouse Blog
   
  La 37e édition du Rallye Toulouse – Saint Louis décollera ce samedi 21 septembre de l’aérodrome Toulouse-Lasborde.
24 équipages iront sur les traces des pionniers de l’Aéropostale.
 
  Aerobuzz.fr
   
  Le Rallye Toulouse Saint Louis suivra les traces des pionniers de l’Aéropostale, du 21 septembre au 4 octobre 2019.
Cette 37ème édition célébrera les 100 ans du premier vol postal.
 
  France 3 Occitanie
   
 
 
   
   
       
 
         
         
  Retour  
     
   
         
  INFORMATION LÉGALE
LE CALENDRIER ET LES ÉTAPES NE SONT PAS CONTRACTUELS. JUSQU'À LA DATE DU DÉPART. ILS SONT SUSCEPTIBLES
DE MODIFICATIONS EN FONCTION DES CONTRAINTES ÉVENTUELLES, TECHNIQUES, ADMINISTRATIVES OU AUTRES.
 
RALLYE TOULOUSE SAINT-LOUIS ©1983-2018